6 000 djihadistes sur les routes de l’Afrique selon L’ UA

L’Union Africaine alerte ses membres sur le retour de près de 6000 combattants africains dans leur pays d’origine après la chute de l’État Islamique.

La défaite de l’État islamique n’est pas une bonne nouvelle pour tout le monde. Alors que le groupe armé a perdu la quasi-totalité de ses possessions en Irak et en Syrie, l’Union Africaine a déclaré dimanche que sur les 30 000 combattants étrangers de l’EI, près de 6 000 seraient originaires de pays africains et pourraient revenir sur le continent maintenant que le conflit s’achève.

Le commissaire de l’Union Africaine pour la paix et la sécurité, Smail Chergui, a mis en garde contre les « sérieuses menaces sur la sécurité et la stabilité nationales » que poserait une arrivée massive de combattants djihadistes, et invité les pays concernés à « une coopération intense » pour se préparer « fermement » à la gestion des retours. L’UA recommande notamment que ses membres partagent tout renseignement détenu sur les individus armés qui vont regagner leurs patries d’origine

Leave A Reply

Your email address will not be published.