Covid-19 : le préfet de Forécariah prêt à envoyer en justice tous ceux qui vont cacher un malade

La ville de Forécariah n’a pas encore oublié les conséquences de l’épidémie d’Ebola. C’est pourquoi depuis l’annonce des premiers cas de covid-19 en Guinée, les autorités se sont lancées dans des campagnes de sensibilisations pour ne pas que cette pandémie touche la préfecture. Concernant les dispositions prises, le préfet de Forécariah est prêt à envoyer devant la justice toute personne qui va cacher un malade.

Apparemment, les activités que mènent les autorités préfectorales de Forécariah commencent à porter fruit. Depuis le début de la pandémie de covid-19, des dispositions draconiennes sont prises par la préfecture. « Celui qui cache
un malade, nous le traduisons directement devant la justice.

Il aura trahi, servi de complice pour non seulement se rebeller contre une loi gouvernementale mais aussi pour servir de complice pour contaminer toutes les population de la localité» a dit Elhadj Alhassane Camara, préfet de Forécariah.

Après les violences meurtrières de Coyah, des intoxications ont aussi touchées la préfecture de Forécariah. Le préfet ne veut pas être surpris. « Pour mettre fin à cette intoxication, j’ai convoqué la commission de défense et de sécurité pour renforcer la sensibilisation.

L’Etat d’urgence qui est levé n’interdit pas le port des bavettes, le lavage des mains. On doit continuer à limiter les contacts. Pas de rassemblement, pas d’ouverture de mosquées» ajoute notre interlocuteur.

David keita

Leave A Reply

Your email address will not be published.