Fatala football club:Un club qui existe que par son nom(Par A.Djibril)

Depuis que ce club préfectoral a été privatisé,il a cessé d’être exister.De par son histoire,fatala football club était le seul patrimoine que la jeunesse de boffa et ses ressortissants pouvaient se targuer.De ma mémoire,avant sa privatisation dans la main de l’ancienne députée de Boffa madame Zeinab Camara,les fans du cuir rond basés dans la ville observaient les différentes prestations des joueurs de Boffa notamment sur ses propres installations de Katamara mais aussi sur les différents  stade du pays,au moment qu’il était en ligue 2.L’on se souvient encore,quand ce digne fils de Boffa,l’ancien gouverneur de la ville de Conakry,Mr Sekou resko Camara,intronisé à l’époque comme le président du club,mettait des gros moyens au service du football de la préfecture de Boffa.Il y en a une batterie d’hommes et femmes natifs de cette localité qui peuvent faire mieux que l’ancien gouverneur.Mais aujourd’hui le problème de football de boffa,ce sont les dirigeants même qui sont responsables du recul ou par ailleurs de l’inexistence de fatala fc,lié à une mauvaise politique sportive footballistique.À quoi servent,le district et le sous district de football ,de surcroît,à la présidence du club,avec un bilan négatif,de la prise du club jusqu’à nos jours,fatala fc se trouve en national(division d’honneur).

Notre patrimoine sportif a besoin d’être sauvé dans la main des gens qui ont montré leur limite,l’enfant de Boffa a un talent.Au delà,de son talent,il est passionné du cuir rond.Pour monnayer son talent,il faut un bon management mais très malheureusement aucune condition sportive pour permettre aux enfants de boffa de vivre leur passion.Par ricochet,le curseur doit être mis sur les efforts de la famille sportive surtout au collectif des entraîneurs,aux arbitres et à la presse sportive qui ne cessent pas de se battre pour aider le football de la localité.

Leave A Reply

Your email address will not be published.