FONDATION WAZNI : BOKÉ ,Rentrée des classes : la Fondation Wazni, en partenariat avec UMS pour la réalisation des travaux, a remis 7 écoles primaires de Boké réhabilitées

Rentrée des classes : la Fondation Wazni, en partenariat avec UMS pour la réalisation des travaux, a remis 7 écoles primaires de Boké réhabilitéesLa Fondation Wazni, soutenue par le Groupe UMS, a organisé ce jour une cérémonie de rentrée. 7 écoles primaires de la commune urbaine de Boké ont été récemment réhabilitées. La cérémonie a été accompagnée d’une remise de prix aux meilleurs élèves par niveau ainsi que d’une distribution de kits scolaires aux élèves de CP. Au cœur de cet engagement de rénovation et de maintenance des établissements scolaires réside la conviction profonde que l’éducation est la clé du développement. Il est en effet crucial d’atteindre l’objectif national d’amélioration de la qualité de l’enseignement primaire en Guinée. En décembre 2020, les équipes de la Fondation Wazni, en collaboration avec des membres de la DPE, des chefs de quartier et des agents communautaires d’UMS ont réalisé une enquête dans la commune urbaine de Boké : 11 écoles primaires à rénover entièrement ont été identifiées. La Fondation Wazni a alors lancé un grand plan de rénovation et de maintenance. Celui-ci vise à atteindre l’objectif national consistant à « améliorer la qualité de l’enseignement primaire en Guinée », à savoir la mission d’améliorer l’accès et l’environnement d’apprentissage dans l’enseignement primaire. Fin 2022, toujours avec le soutien du Groupe UMS, partenaire technique et financier de ce plan, 7 écoles ont ainsi été entièrement rénovées et réhabilitées : l’école primaire de Koffia, l’école primaire Général Lansana Conte, l’école primaire de Baralande, l’école élémentaire laïque de Dibia, l’école primaire de Tamaransy, l’école primaire de Madina Kebaya et l’école primaire de Khougnewade 2. Pour garantir une rentrée des classes dans les meilleures conditions, les 7 écoles ont bénéficié d’une nouvelle opération de maintenance et de réhabilitation, entamée le 28 août. Pour réaliser ces travaux, des équipes composées d’ouvriers qualifiés d’UMS ont été affectées à chaque école et ont travaillé étroitement avec des artisans locaux (maçons, peintres, menuisiers, plombiers, soudeurs et nettoyeurs). Pour tenir compte des spécificités de chaque établissement, l’opération de maintenance s’est organisée par phases, avec d’abord une évaluation des besoins, puis le lancement des chantiers. Il s’agissait de travaux de réparations (murs, toiture, sols, fosses septiques), de peinture, d’installation de latrines sûres et adaptées aux plus jeunes enfants, des travaux de terrassement, d’électrification, de remise en état des tableaux et des barrières de sécurité, d’installation de nouvelles tables, de bancs et d’équipements. Au total, ce plan de maintenance a sensiblement amélioré les conditions d’enseignement de 3 998 élèves au total, dont 1 659 filles. Et grâce à cette action, le nombre de nouveaux inscrits a connu une nette augmentation. La cérémonie de rentrée a donc permis aux élèves et à leurs enseignants de bénéficier de nouvelles salles de classes aménagées et d’installations mises à leur disposition. En outre, le meilleur élève de chaque classe s’est vu remettre un diplôme récompensant son implication et son sérieux au travail. Un kit scolaire comprenant un cahier et un stylo a également été distribué à tous les élèves de CP, sans oublier les enseignants. À noter que la Papeterie centrale de Conakry, démontrant son engagement en faveur de l’épanouissement des plus jeunes, a fait le don de ces cahiers. Cette cérémonie s’est accompagnée de la participation d’une troupe de jeunes comédiens de Boké, qui a donné une représentation théâtrale en langue locale, dans le but de sensibiliser à l’importance d’aller à l’école et de maintenir les salles de classe en bon état. « Nos élèves et notre personnel sont extrêmement reconnaissants, notre école a connu une transformation impressionnante. Les nouvelles infrastructures et les équipements créeront un environnement d’apprentissage bien meilleur pour nos élèves. Nous sommes impatients de commencer cette nouvelle année scolaire dans ces conditions » se réjouit Florentin Lamah, directeur de l’école de Khougnéwade 2. « Nous sommes fiers de célébrer aujourd’hui le résultat de notre engagement envers l’éducation dans la région de Boké. Ces rénovations s’inscrivent dans notre engagement de long terme visant à créer les conditions propices à un apprentissage serein et un environnement sûr pour les enfants. Les communautés locales sont les piliers de nos activités et il est primordial pour nous d’avoir un réel impact social » précise Fadi Wazni, Président du conseil d’administration d’UMS.« Nous sommes honorés de contribuer, aux côtés de la Fondation Wazni, à cette initiative positive pour les enfants de la communauté de Boké. Le plan de rénovation et la maintenance de ces écoles est une étape clé vers l’amélioration de l’accès à l’éducation et la création de nouvelles opportunités socio-économiques pour les jeunes. Nous sommes déterminés à continuer à soutenir de telles initiatives à l’avenir » conclut Mohamed Bennani, Directeur général d’UMS. À propos d’UMS Africa GroupLe Groupe United Mining Supply (UMS) est le leader du transport et de la logistique minière en Afrique de l’Ouest. Fournisseur de solutions de logistique intégrée, UMS Africa Group est présent sur les secteurs du transport routier et aérien, notamment dans l’importation et la distribution de carburant et le transport de minerai. En s’engageant aux côtés de ses clients, les 1 920 employés du Groupe UMS garantissent de réaliser leurs prestations dans le respect des engagements clients et en conformité avec les différentes réglementations. Chez UMS Africa Group, l’amélioration de l’impact social et environnemental des activités est une exigence permanente.

Leave A Reply

Your email address will not be published.