Ghana:coup d’Etat déjoué

coup d’Etat déjoué au Ghana. C’est l’annonce faite par des responsables gouvernementaux après qu’un groupe de personnes a été intercepté avec un arsenal. Leur entretien se poursuit auprès des forces de sécurité, mais l’histoire a du mal à convaincre les Ghanéens.

Dans la soirée du lundi 23 septembre, le ministère ghanéen de l’Information a diffusé la nouvelle sur son compte Twitter. Trois hommes, Frederick Yao Mac-Palm, Ezor Kafui et Bright Allan Debrah Ofosu, ont été arrêtés et sont actuellement interrogés. Ils sont notamment accusés d’un « complot dont l’objectif ultime est de déstabiliser le pays ».

Les suspects ont notamment créé un groupe connu sous le nom de Take Action Ghana (TAG) dont l’objectif était de mobiliser les jeunes pour “l‘édification de la nation” et de les « radicaliser » contre le régime en place.

Leave A Reply

Your email address will not be published.