Aliou Condé sur l’accord Politique : « tout le monde était d’accord même Faya Millimono… »

Invité ce mercredi 9 novembre 2016 sur une radio de la place, Aliou Condé, Secrétaire général de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti d’opposition a expliqué que les signataires de cet accord ont trouvé que c’était un très bel accord. Tout le monde était d’accord même Faya Millimono. ‘’ On a été étonné le lendemain qu’il ait encore des voix de discordances ‘’.

Selon le député Aliou Condé, le parti UFDG est signataire de cet accord, « donc, on est obligé de soutenir. Cet accord nous permet dans les meilleurs délais de résoudre les problèmes de chef de quartier, et des communes. Ensuite, il nous permet de régler le problème de la CENI, de régler le problème du fichier, de régler l’indemnisation des victimes. Il nous permet aussi de poursuivre des auteurs des crimes de violences », a souligné le secrétaire général de l’UFDG.

Pourquoi l’UFDG se défend contre des agissements. Pour le député Aliou Condé « c’est au sein de l’opposition républicaine qu’il y a eu des contestations. Mais ce n’est pas au sein de la mouvance. C’est l’UFDG qui est attaquée par ces collègues. C’est pour cette raison que le parti de l’UFDG est obligé de répondre. Dans cet accord tout le monde était d’accord même Faya Millimono. On a été étonné le lendemain qu’il ait encore des voix de discordances », a-t-il précisé.

Par ailleurs, le secrétaire général de l’UFDG a appelé les jeunes à la retenue, « et de leur dire que la démocratie permet à chaque partie, à chaque citoyen de se présenter à un poste électif en Guinée. Il n’y a pas de raison de condamner qui se soit. Donc, c’est tout à fait logique et normale que Mouctar Diallo soit candidat à Ratoma, l’UFDG soit candidat et que d’autres mêmes qui ne sont pas des partis politiques soient candidats », a fait savoir le député Condé.

Leave A Reply

Your email address will not be published.