Lancement du concours d’accès à la fonction publique : Le Ministre Yéro Baldé donne des précisions

C’est l’école Amadou Sylla, située dans la Commune de Ratoma  qui a servit pour le lancement des épreuves du concours d’accès à la fonction publique au compte de l’enseignement pré-universitaire et de l’enseignement technique. C’est le Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur, Abdoulaye Yéro Baldé, qui a procédé ce dimanche 20 août, au lancement officiel  de ces épreuves.

Pour le lancement de l’épreuve ‘’ Culture générale ‘’,  le Ministre Yéro Baldé a demandé  aux surveillants de tenir compte du retard accusé dans le lancement pour ne pas faire du tort aux candidats, avant d’exhorté aux différents candidats de garder la sérénité en lisant bien le sujet avant de l’aborder.

Au sortir de la salle, le Ministre a précisé les raisons de sa présence, « c’est nous  qui recevons ces élèves-là une fois avoir passé le Baccalauréat. Donc nous devons nous assurer que leur formation est de qualité », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter, « j’espère que la correction sera rigoureuse, la surveillance également sera rigoureuse pour qu’on ait les meilleurs, et ça c’est mon espoir. Je l’ai dit tout à l’heure avec les surveillants et les inspecteurs, de faire en sorte qu’il n’y ait pas de tricherie et que ce soit les meilleurs, ceux qui méritent qui puissent aller enseigner nos enfants », a martelé Yéro Baldé.

Après cette première épreuve de culture générale, les candidats seront testés dans leurs spécialités respectives.

A noter que ce centre regorge neuf cent soixante (960) candidats, repartis entre seize (16) salles. Au niveau de la surveillance, un personnel de 32 agents est déployé pour surveiller les candidats dont  deux surveillants par salle.

Leave A Reply

Your email address will not be published.