Menace de l’opposition : l’Etat va sévir, prévient Damaro du RPG Arc- en- ciel

Le chronogramme des élections locales divise la classe politique guinéenne. L’opposition menace de reprendre ses manifestations de rue si l’accord politique du 20 aout n’est pas respecté. Une menace qui est rejetée par le camp présidentiel, a appris Guinée synthèse. Com

Sur la question du chronogramme des élections locales le camp présidentiel dénonce ce qu’il qualifie de fuite en avant de l’opposition républicaine : «  il y a un président du cadre de dialogue et un comité pour veiller sur les actions de la CENI. Mais les opposants ne peuvent pas déjà annoncer les élections et demander le départ de cette CENI », a expliqué le président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle.

Amadou Damaro Camara accuse l’opposition de vouloir jeter encore ses militants dans les rues pour, dit-il, empêcher le gouvernement de travailler.

Damaro prévient, toutefois, que le gouvernement usera de ses droits régaliens pour sévir contre les fauteurs de troubles.

Nous y reviendrons !

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.