Politique : Dr Faya Millimono enseigne-t-il Ousmane Gaoual en politique ?

Joint au téléphone par les ‘’ Grandes Gueules ‘’, Dr Faya Millimono, président du Parti Bloc Libéral a fini par dévoiler la discorde qui existe entre son parti et celui de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), de Cellou Dalein Diallo.

« Ce que je peux dire, c’est que l’UFDG doit se ressaisir pour comprendre que ce n’est pas un problème de personne, mais plutôt un problème de principe. Et en Guinée les principes sont entrains d’être violées », a précisé Dr Faya Millimono.

Et d’ajouter, ‘’ M.Ousmane Gaoual Diallo en rejetant du faite que le législateur ne peut pas faire évoluer la loi. Donc pour enlever un acquis aux populations, il doit bien comprendre que l’arrogance qui est entrain d’entourer le débat et qui est entrain d’entourer le discours de l’UFDG. Il doit mettre ça de côté pour essayer de mettre le focus sur ce qui est le droit aujourd’hui dans notre pays. Il est clair qu’il y a une intention de sauver un intérêt particulier au détriment de l’intérêt général ’’.

A en croire, poursuit le premier leader du parti BL, ‘’ ça se montre à travers les tôlées que cela a provoqué aussi bien au niveau de la société civile et des autres partis politiques qui sont entrains de décrire des petits partis et qui ont peur d’aller aux élections. Le parti BL n’a pas peur de partir aux élections, nous irons aux élections conformément au respect de la loi. Et vous verrez que chacun à un électorat dans ce pays qui va le suivre quelque soit la circonstance ‘’, a-t-il lancé.

Est-ce qu’on peut considérer que la rupture semble consommer entre vos paires de l’opposition républicaine ?

Répond Faya Millimono, ‘’ en ce qui concerne, je ne prends pas mes décisions sous l’effet de l’émotion. C’est le parti qui décidera si nous devons continuer au niveau de l’opposition républicaine ou pas. Ce qui est important, c’est que le débat que nous sommes entrains de mener et que nous avons toujours mené, c’est un débat pour les valeurs et les principes dans ce pays. Nous sommes fatigués des aménagements qui ne visent qu’à préserver des petits intérêts qui nous amènent à des échecs les uns après des autres ‘’, a conclu Faya Millimono

Leave A Reply

Your email address will not be published.